Shichaara2013

  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2014

8 janvier 2014

Muuchii, la pâte de riz du démon

Classé sous informations générales — shichaara2013 @ 3 h 38 min

Le 8e jour de la 12e lune, on donne aux enfants un morceau de pâte de riz parfumée au gingembre coquille sannin (ou gettô en japonais) nommée muuchii 鬼餅 . Le début de la 12e lune marquant le début d’un froid long nommé « biisa » 寒さ incarné par un démon, il ne faut pas que les jeunes soient attaqués par ce démon et tombent donc malades.

On leur offre donc de la pâte de riz afin qu’ils la donnent au démon, qui, en mangeant cette friandise, oubliera de les attaquer, ce qui leur évitera la maladie hivernale.

muuchi

 

L’origine de ce démon vient d’un conte narrant la vie d’un frère et d’une soeur vivant au village de Kanagushiku (Kinjô) de Shuri. Bien que pauvres, ils étaient heureux, mais un jour le frère, ne supportant plus son état, parti pour le village d’Ôzato. Il attaqua un individu, le tua et mangea sa chair, ce qui le changea en démon.

Sa soeur, attristée, décida de lui redonner forme humaine. Mais pour cela elle devait le rencontrer, sans que ce dernier ne la dévore. Elle prépara donc des gâteaux de pâte de riz, dans lesquels elle glissa des cailloux et du sable. Une fois avec son frère, elle lui proposa ces douceurs bien chargées que ce dernier s’empressa d’avaler, se remplissant ainsi l’estomac et se coupant l’envie de la manger. Elle lui dit ensuite des mots terrifiants, qui le firent courir en direction du rocher où ils se trouvaient. Bien sûr, il en tomba et mourut. La soeur n’avait pas réussi à ramener son frère parmi les humains, mais au moins le monde était débarrassé de cette créature.

 

Autrefois, on donnait aux enfants autant de gâteaux de riz qu’ils avaient d’années. Ainsi, un garçon de 10 ans recevait 10 morceaux de pâte de riz, ce qui était conséquent et précieux du fait de la rareté du riz, et ce encore jusqu’à avant la guerre.

 

Il faut préciser que si cette coutume est maintenant commune à l’ensemble d’Okinawa, elle était il y a encore 50 ans seulement présente sur l’île principale et ses îles environnantes, du fait bien sûr de l’origine du conte du démon.

 

Même si de nos jours, les enfants préfèrent manger dans les restaurants fast food tenus par un clown bien laid, leurs grands-parents continent de leur offrir du muuchii, ce qui permet d’entretenir la tradition.

7 janvier 2014

La floraison des arbres à Okinawa II

Classé sous images — shichaara2013 @ 14 h 29 min

La floraison des cerisiers est le symbole de l’arrivée du printemps dans de nombreuses cultures.

Dans l’ensemble du Japon, elle a souvent lieu au mois d’avril. Les espèces les plus répandues sont le cerisier pleureur ou le prunus cerrulata.

 

A Okinawa, on trouve davantage le cerisier de Taiwan. Il fleurit dès le mois de janvier, et ses bourgeons se laissent voir dès la fin décembre. Les semaines qui vont suivre permettent alors aux Okinawa d’admirer leur floraison.

 

cerisier

Cette première fleur, la seule sur son arbre, indique un hiver jusque là clément, car, à Shichaara où le cliché a été pris, les fleurs de cerisiers apparaissent vers le 20 janvier, pour une floraison pleine au début du mois suivant.

Okinawa est en effet particulier, car contrairement au Japon, les cerisiers fleurissent du Nord au Sud, alors qu’au Japon métropolitain c’est l’inverse, puisque les beaux jours arrivent par le Sud.

6 janvier 2014

Bonne Année

Classé sous informations générales — shichaara2013 @ 11 h 31 min

 

Après quelques jours de repos, je vais reprendre  la rédaction de ce blog.

Je profite de cette première publication de l’année pour souhaiter à tous mes lecteurs une très bonne année 2014.

A Okinawa, comme les autres régions du Japon, l’année commence le 1er janvier, à l’instar de la France, selon le calendrier grégorien, soit solaire.

Mais, selon les endroits, on célèbre toujours le Nouvel An du calendrier okinawanais, dit luni-solaire. Nous en reparlerons bien sûr en temps voulu, le 31 janvier si ma mémoire ne me fait pas défaut.

 

Le 31 décembre était donc le dernier jour de l’année, nommé Ô-misoka 大晦日. Selon la coutume japonaise, on mange en ce soir des nouilles de sarrasin, avant d’aller faire la première prière de l’année pour les plus courageux.

A Okinawa, vu que les moeurs japonaises sont adoptées depuis plus d’un siècle, on fait de même; si ce n’est que les nouilles de sarrasin sont remplacées par des nouilles de froment, les fameux sôba d’Okinawa.

 

soba

Egalement là encore, les temples et les rares sanctuaires shintô sont pris d »assaut dès minuit.

123

Des voyants pas comme les a... |
Tips on how to improve your... |
Methods to increase your we... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | The right way to raise your...
| The best way to increase yo...
| Salazarfyzw