Shichaara2013

  • Accueil
  • > Archives pour février 2014

26 février 2014

Une tortue et de l’oxygène

Classé sous images — shichaara2013 @ 10 h 12 min

 

Okinawa est un lieu habité par de nombreux reptiles marins que sont les serpents de mer et tortues marines.

Les tortues que l’on rencontre le plus sont la tortue imbriquée (aussi à écailles)  ou la tortue verte.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Comme tous les reptiles marins, la tortue verte doit respirer en surface, comme sur ce cliché.

 

 

 

 

 

 

25 février 2014

Parler dans la rue 3

Classé sous langue — shichaara2013 @ 11 h 06 min

 

Voyons maintenant comment demander à son intercoluteur où il était, ou indiquer d’où l’on vient.

D’où venez-vous ? : Makkara moocha ga

Je viens de Paris : Wan nee Pari kara chaaabitan

Je viens de par là bas : Wan ne amakara chaabitan

Où étiez vous allez ? : Maankai mensebii ga

Où étais-tu ? : Maankai ichabii ga

 

 

23 février 2014

L’ouverture du coeur

Classé sous proverbe — shichaara2013 @ 10 h 14 min

 

On entend souvent ce proverbe à Okinawa :

Ichiribaa choodee  « Frères dès la première rencontre »

Ce proverbe siginifie que lorsqu’un Okinawanais rencontre une autre personnes, dès la prise de contact, il l’accepte et le considère comme un frère.

 

Parler dans la rue 2

Classé sous langue — shichaara2013 @ 10 h 04 min

Continuons d’apprendre à parler avec des personnes dans la rue, ou tout du moins avec des gens dans des situations informelles

 

Merci pour ce bon repas : Kwacchi sabitan

J’ai très bien mangé : chufwaara yaibiin

Combien cela coûte-t-il ? : kuree chassa yaibii ga

C’est cher : Takasai biin.yaa    C’est pas cher : Yassai biin.yaa

 

17 février 2014

C. Kennedy à Okinawa

Classé sous informations générales — shichaara2013 @ 9 h 14 min

L’ambassadeur des Etats-Unis au Japon, Caroline Kennedy est venue à Okinawa du mardi 18 au jeudi 20 février.

Au programme, les habituelles cérémonies en hommage aux victimes du conflit mondial, une rencontre avec le préfet Nakaima.

http://www.abc.net.au/news/2014-02-13/us-ambassador-seeks-local-support-for-okinawa-navy-base/5257588

Bien sûr, tout fut bien poli et auréolé du protocole. Nakaima s’est senti obligé de parler des crimes et nuisances produits par la présence des militaires d’Obama. Kennedy fit la compréhensive.

Il y eut même un moment d’émotion quand elle révèla que son père en 1951, futur président et simple sénateur à l’époque, avait failli mourir à Okinawa lors de sa tournée en Asie suite à une fière tropicale. Et oui, Okinawa comme d’autres régions ne sont pas pour les  politiciens peu au fait du terrain.

<iframe frameborder= »0″ width= »698″ height= »503″ scrolling= »no » id= »molvideoplayer » title= »MailOnline Embed Player » src= »http://www.dailymail.co.uk/embed/video/1083358.html » ></iframe>

Le cynisme de Kennedy de donner un document illustrant la présence de son père, en tant qu’occupant sur un sol qui n’avait rien à faire avec les Etats-Unis, est désarmant. Nakaima en bon soumis est intéressé (ou fait semblant de l’être).

En voulant rencontrer le maire de Nago qui s’oppose à la nouvelle base de Henoko, Kennedy n’a par contre pas eu le même accueil. Ce dernier lui a clairement expliqué que tant qu’il sera aux affaires, il n’y aura pas de construction, car les permis de construire dépendent de lui, le maire. Il lui a demandé de transmettre l’avis des locaux à Obama afin qu’il prenne conscience de ce qu’il va faire à des milliers d’habitants et à un éco-système.

Kennedy l’a même félicité pour sa récente ré-election. La diplomatie était alors à son paroxysme, tant ces deux personnes sont opposées et ne s’apprécient guère.

Elle a également visité le Château de Shuri (que les Etats-Unis avaient brûlé pendant la bataille d’Okinawa) et rencontré des lycées policés du lycée de Shuri, à qui on avait bien dit d’être souriants et de montrer leur intérêt pour les Etats-Unis.

15 février 2014

Le Nouvel An des défunts

Classé sous info du jour — shichaara2013 @ 9 h 12 min

 

J’avais évoqué il y a 15 jours le Nouvel An du calendrier luni-solaire à Okinawa. Il en existe un second, célébré 15 jours plus tard, au 16e jour de la Première lune ( ou premier mois).

Le premier est celui des vivants ichimi 生身, l’autre est pour les morts miisa 新仏 et se nomme gusoo nu soogwachi 後生正月, c’est à dire la Nouvel An pour ceux de l’au-delà. On dit parfois aussi juuruku nichi, c’est à dire le 16e jour 十六日.

Il est à l’heure actuelle surtout fêté dans les Iles Yaeyama et de Miyako ainsi que dans le nord de l’Ile d’Okinawa. C’est clairement un rite de la campagne. Concrètement, on fait le ménage sur la tombe familiale et-ou clanique le matin, et l’après-midi, on se rend dans le foyer du défunt parti au cours de l’année précédente et on lui fait des offrandes et donne des prières. Le soir on festoie en son honneur ainsi que pour les autres morts.

Aux Yaeyama et à Miyako plus particulièrement, ce jour est l’occasion pour les jeunes de rentrer depuis l’île principale à leur foyer et revoir leur famille. Ceux qui ne peuvent le faire (il ne s’agit pas officiellement d’un jour férié),  se rendent au lieu dit de Mie gushiku, au port de Naha, pour y faire un rite à destination des défunts.

 

Autrefois, le 15e jour de la Première lune était la limite du Nouvel An des vivants, c’est pour cela que l’on fêtait le passage à l’âge adulte des individus et que l’on décorait la maison d’une branche de pin. Mais avec les boulversements de la société dus à l’usage du calendrier grégorien, et à la célébration de l’entrée dans l’âge adulte imposée par le Japon aux alentours du début du mois de janvier, cette période charnière est devenue trouble.

Durant ses 15 premiers jours de l’année traditionnelle, on évite de se rendre à la tombe, car les ancêtres sont partout dans notre monde. A partir du 16e jour, les choses rentrent dans l’ordre et on peut se rendre sur la tombe par exemple. C’est de cette croyance qu’est néée cette fête du 16e jour de la Première lune.

Ce rite nous montre qu’à Okinawa, la mort n’est pas vécue comme un traumastisme, car plusieurs fois dans l’année, trépassés et vivants se retrouvent, certes durant une période courte, et passent du temps ensemble, comme si la mort n’avait pas eu lieu. Décéder n’est pas un aller simple vers l’autre monde, car il est possible de retouver les siens et de s’assurer que tout va bien pour eux.

 

14 février 2014

La floraison des arbres à Okinawa III

Classé sous images — shichaara2013 @ 11 h 38 min

 

A Okinawa, un arbre fleurit toute l’année : le bananier du Japon  Musa basjoo. En fait originaire de Chine, il est l’une des espèces les plus résistantes au froid puisqu’il supporte le gel… ce qui ne lui est pas d’utilité à Okinawa.

bananeLa  belle fleure poupre est typique de cette espèce.

 

 

babanier

Les bananiers se trouvent communément dans les jardins des habitations.

 

12 février 2014

Holothurie ??!!!

Classé sous images — shichaara2013 @ 2 h 09 min

On trouve à Okinawa de nombreuses espèces animales sous-marines inconnues des côtes de la France métropolitaine, mais que nos compatriotes d’outre-mer connaissent bien.

Parmi ces animaux, on compte les Holothurie (Holothuroidea). On les appelle aussi concombres de mer ou bêche de mer (voire biche de mer dans certains créoles par déformation).

Voyons ici la Holothurie verte

concombre vert

Comme on le voit, elle tire son nom de sa teinte colorée dans les tons verts foncés. Un autre critère d’identification de ce concombre de mer est que son corps présente un aspect velouté, il est doté de rangées de papilles dont la taille est comprise entre 1 et 2 cm; la pointe de chacune de ces papilles est marquée d’une petite tache de couleur orange. Les holothuries vertes dépassent 25 cm.

11 février 2014

La chute d’un hélicoptère

Classé sous gérénale — shichaara2013 @ 3 h 14 min

 

Le 5 août de l’année dernière, un hélicoptère de combat de la base militaire de Kadena s’était écrasé dans la base de Camp Hansen, au hameau de Matsuda du village de Ginoza, au nord de l’île principale d’Okinawa.

heli (@ Ryûkyû Shinpô)

Vers 4 heures du matin  en effet, deux hélicoptères avait été envoyés pour observer un incendie dans la forêt du Camp Hansen. L’un d’eux, quelques minutes plus tard, s’écrasa, causant un incendie bien plus grand encore.

Une unité de pompiers de la caserne de Kin fut envoyée pour éteindre l’incendie, mais elle fut bloquée par les forces militaires des Etats-Unis, comme cela est la procédure lorsque l’un de leurs appareils s’écrase….. afin de lutter contre l’espionnage.

Il n’y eu aucune victime du côté de la population civile locale, mais depuis le mois d’août, l’eau provenant d’un barrage situé tout près du lieu du crash est coupée par mesure de sécurité au regard  des risques de pollution. De surcroît les enquêteurs japonais n’ont toujours pas eu accès au lieu de l’accident pour déterminer s’il demeure des dangers pour la population.

http://www.qab.co.jp/news/2013080645314.html

A partir de 12″ sur la vidéo, on voit le préfet Nakaima qui déclare qu’il va demander des explications au Ministère de la Défense du Japon, car c’est cette institution qui dialogue avec les forces armées des Etats-Unis.

On voit bien qu’Okinawa n’a jamais son mot à dire, car le préfet en tant que sa plus haute autorité, ne peut pas parler avec les forces états-uniennes présentes sur son île. Il doit passer par Tokyo.

Par ailleurs, le jour du crash, la police militaire empêchait quiconque de s’approcher du site. La video ci-dessous exprime bien l’ambiance présente sur place qui reflète ce qui se passe  à Okinawa au jour le jour : une occupation à peine déguisée (il suffit de comparer les armes de poing des MP avec celles des fonctionnaires de police okinawanais)

8 février 2014

Figuier et cerisier

Classé sous images — shichaara2013 @ 10 h 38 min

 

Déjà la quatre-vingtième publications.

 

Voici donc un cliché du parc de Matsuyama, à Naha, pour célébrer cela.

Okinawa, de par son climat sub-tropical, comporte une végétation peu commune. On y trouve des plantes communes à la zone tropicale, comme en Indonésie ou Thaïlande, et en même temps des arbres de la zone tempérée.

Au parc de Matsuyama, on voit  donc des cerisiers de Taiwan, et des figuiers Ficus microcarpa présents aussi bien en Inde qu’en Nouvelle-Calédonie.

figuier et ceriser

Au premier plan, le cerisier fleuri et au second, le figuier gajimaru en okinawanais

 

 

12

Des voyants pas comme les a... |
Tips on how to improve your... |
Methods to increase your we... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | The right way to raise your...
| The best way to increase yo...
| Salazarfyzw