Shichaara2013

6 octobre 2014

Un luth pour dire merci

Classé sous arts scéniques — shichaara2013 @ 8 h 42 min

Merci tout d’abord à toutes celles et ceux qui ont regardé mon blog ces derniers jours. Je n’avais jamais compté autant de visites. Continuez à le faire connaître autour de vous,

afin de contribuer à la propagation de la culture okinawanaise en France.

 

Pour commencer la semaine, je vous proposes de découvrir (de près et en détail) le sanshin, dit aussi shamisen parce qu’il compte trois cordes, ce luth d’Okinawa

dont la caisse est couverte en peau de python.

entier

Nous avons tout d’abord la caisse   chiiga

 

caisse

 

 

le manche, dont dépend le confort de jeu et la qualité du son, soo

manche

 

le cordier itukaki

cordier

le chevalet uma

cheva

les mécaniques  karakui  et la crosse ten

tete

enfin, le tiigaa, pièce de tissu servant à cacher les joints entre les morceaux de peau de python sur la caisse

tiigaa

On utilise un plectre  bachi que la passe sur l’index

bachi

 

 

(le luth présenté ici n’est pas couvert d’une vraie peau de serpent, il s’agit d’une imitation en matériaux de synthèse)

Une Réponse à “Un luth pour dire merci”

  1. dany dit :

    En effet quel beau luth.
    C’est vraiment du travail d’artiste …

Laisser un commentaire

Des voyants pas comme les a... |
Tips on how to improve your... |
Methods to increase your we... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | The right way to raise your...
| The best way to increase yo...
| Salazarfyzw