Shichaara2013

29 mars 2017

Shinjô Heitarô et Kyan Chôtoku

Classé sous arts martiaux — shichaara2013 @ 3 h 00 min

Kyan Chôtoku est un maître bien connu du  milieu martial

okinawanais de l’avant-guerre.

chotoku_kyan

 

Son disciple le plus connu est Nakazato Jôen, sans doute parce qu’il fut l’un de

ses derniers apprenants actifs encore au début des années 2000.

Mais Kyan avait un autre disciple peu de temps avant son décès, en

la personne de Shinjô Heitarô.

_IGP0375

Né en 1912, il commença l’étude du karate shôrin avec Kyan vers 1925.

Durant les vingt années qui suivirent, il resta sous son autorité et apprit

l’ensemble de sa technique.

Il eut par la suite Matsuda Yoshimasa comme disciple, qui à l’heure actuelle

continue de représenter son karate à Okinawa.

Je traite de Matsuda, qui détaille les entraînements de Shinjô, dans mon livre à paraître en avril, Entretiens à Okinawa avec ses maîtres de karate et de kobudo II

 

Et pour tout connaître du karate et des kobudô okinawanais :

http://okinawacultureasie.fr/fr/librairie.php?product=5&name=karate-et-kobudo-br-a-la-source-br-les-arts-martiaux-okinawanais-maintenant

Pour  aller plus loin sur la culture okinawanaise et ses mondes voisins :

http://okinawacultureasie.fr/fr/librairie.php?product=1&name=un-clan-dokinawa-br-les-tamanaha-de-shuri

 

 

22 mars 2017

[mise à jour de mardi 21 mars] Ishimine Chôshin

Classé sous arts martiaux — shichaara2013 @ 11 h 21 min

Ishimine Chôshin

P1190036

Né en 1931, il débuta le karate avec Higa Seikô à l’âge de 17 ans.

Quand il arriva à Itoman en 1950, il intégra le dojo de Higa qui resta son

maître jusqu’à son décès.

Il étudia aussi avec Miyagi Chôjun en 1952, afin d’apprendre la forme

standard des katas de l’écoles.

Ishimine était l’un des piliers de la branche Shôdôkan.

Il comptait parmi les premiers disciples de Higa, qui lui avait tranmis beaucoup

 

Et pour tout connaître du karate et des kobudô okinawanais :

http://okinawacultureasie.fr/fr/librairie.php?product=5&name=karate-et-kobudo-br-a-la-source-br-les-arts-martiaux-okinawanais-maintenant

Pour  aller plus loin sur la culture okinawanaise et ses mondes voisins :

http://okinawacultureasie.fr/fr/librairie.php?product=1&name=un-clan-dokinawa-br-les-tamanaha-de-shuri

14 mars 2017

Dans la lignée de Shiroma Shinpan

Classé sous arts martiaux,images — shichaara2013 @ 10 h 40 min

Je vous présente Ishikawa Tatsuo, l’un des derniers représentants

du karate de Shiroma Shinpan.

IMG_3541

 

 

ici dans le kata Kuusankuu-shô

 

Bien qu’étant dans la lignée d’Itosu Ankô, le karate de Shiroma n’est pas si moderne que cela.

On croirait du  proto-shurite moderne.

 

 

Et pour tout connaître du karate et des kobudô okinawanais :

http://okinawacultureasie.fr/fr/librairie.php?product=5&name=karate-et-kobudo-br-a-la-source-br-les-arts-martiaux-okinawanais-maintenant

Pour  aller plus loin sur la culture okinawanaise et ses mondes voisins :

http://okinawacultureasie.fr/fr/librairie.php?product=1&name=un-clan-dokinawa-br-les-tamanaha-de-shuri

7 mars 2017

Bientôt

Classé sous arts martiaux,informations générales — shichaara2013 @ 7 h 17 min

Déjà, voici une annonce concernant mon livre  à paraître cette semaine:

 

BookCoverPreview3 1ere pet

 

Il s’agit d’une traduction de 18 articles de presse de 1961; relatifs à des experts participant à la

première grande manifestation d’arts martiaux d’après la guerre.  J’y ai apporté des commentaires

et des annotations, afin de rendre tout cela intelligible.

Disponible sur amazon, donc . A samedi

 

 

15 février 2017

Un peu de lecture

Classé sous arts martiaux,info du jour — shichaara2013 @ 11 h 16 min

Je vous présente le 1er d’une série de cinq.

Entretiens à Okinawa avec ses maîtres de katate et de kobudô.

Entretiens_a_Okinawa_Cover_for_Kindle

Ce premier volume est intitulé

Les experts du shurite et des kobudô

Miyagi Takeshi, disciple de Miyahira Katsuya, du Shidôkan

Ôshiro Nobuko, disciple de Higa Yûchoku, du Taishinkan

Gibu Makoto, fils de Gibu Sokuichi, du Butokukan

Tomimoto Yûkô, de la Maeda-ryû

Isa Kaishû, des Ufuchiku-den Ryûkyû kobujutsu

Akamine Hiroshi, fils d’Akamine Eisuke, des Ryûkyû kobudô

Il est disponible chez amazon

Ici même

 

Ouvrage très facile d’accès, les récits proposés par les interviewés sont prenants de réalisme et constitue une réelle invitation à découvrir de l’intérieur la sphère okinawanaise des arts martiaux. En ouvrant une tribune aux maîtres okinawanais, l’auteur met en lumière des usages, des façons de pratiquer peu communs de nos jours, même à Okinawa. Il permet également de découvrir des écoles littéralement méconnues hors de ces îles. Ce livre est abondamment illustré par des photographies originales qui apportent encore plus de poids aux récits. Un livre pour tous les curieux et les passionnés du karate okinawanais !

11 février 2017

De la main de Motobu

Classé sous arts martiaux — shichaara2013 @ 5 h 29 min

Je vous propose la traduction de l’avant-propos du second

livre du fameux Motobu Chôki : Watashi no karatejutsu

1012290_591110394305348_1306002559_n[1]

Par le passé, j’ai publié une tablette dans le but de faire connaître les arts martiaux à la chinoise.

Par la suite, grâce à des connaissances et les efforts de pratiquants, l’étude des arts martiaux à la chinoise s’est rapidement développée, et cette activité est présente dans tout le pays. J’en suis sincèrement heureux.

Les difficultés de la société moderne, la torpeur des jeunes, ceux qui délaissent l’activité physique pour la seule étude, sont communs. Je trouve tout cela vraiment déplorable.

Il est nécessaire de les nourrir d’un souffle vigoureux en faisant grand cas de l’esprit des arts martiaux. De cette façon, la société dans son ensemble connaîtra la Voie des guerriers.

 

Et pour tout connaître du karate et des kobudô okinawanais :

http://okinawacultureasie.fr/fr/librairie.php?product=5&name=karate-et-kobudo-br-a-la-source-br-les-arts-martiaux-okinawanais-maintenant

Pour  aller plus loin sur la culture okinawanaise et ses mondes voisins :

http://okinawacultureasie.fr/fr/librairie.php?product=1&name=un-clan-dokinawa-br-les-tamanaha-de-shuri

9 février 2017

Les katas de la Gôjû-ryû selon Higaonna Morio

Classé sous arts martiaux — shichaara2013 @ 7 h 41 min

Au sujet des katas de la Gôjû-ryû, Higaonna Morio explique la chose suivante :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 » Presque tous les katas de l’école Gôjû ont été appris par le Grand maître Higaonna Kanryô  auprès de Ru Ru Koo,

homme de Fuzhou dans la province chinoise du Fujian. Ils ont été ensuite transmis à Okinawa en tant que nahate.

Maître Miyagi Chôjun, dit l’expert en arts martiaux, à étudié la forme Liuqishou (sic) [il s'agir en fait de Liujishou]   et à forgé le splendide  kata du nom de Tenshô.

Il a de plus créé les katas  Gekisai dai ichi   et Gekisai dai ni, destinés à la formation des jeunes gens et  à la propagation du karate (en 1940) »

 

Et pour tout connaître du karate et des kobudô okinawanais :

http://okinawacultureasie.fr/fr/librairie.php?product=5&name=karate-et-kobudo-br-a-la-source-br-les-arts-martiaux-okinawanais-maintenant

Pour  aller plus loin sur la culture okinawanaise et ses mondes voisins :

http://okinawacultureasie.fr/fr/librairie.php?product=1&name=un-clan-dokinawa-br-les-tamanaha-de-shuri

17 janvier 2017

Isshin-ryû

Classé sous arts martiaux — shichaara2013 @ 10 h 52 min

Voilà une école peu connue en Europe.

Son nom se traduit par un « Unique coeur ».

Fondée après la guerre du Pacifique par Shimabukuro Tatsuo, elle repose sur la Gôjû-ryû de Miyagi Chôjun et le karate shôrin

de Kyan Chôtoku. Elle inclut également la pratique des armes, venant de Taira Shinken (Ryûkyû kobudô).

Cette école est très développée aux Etats-Unis, et même à Okinawa, dans les dojos -tous basés dans la partie centrale de l’île

principale là où les militaires ont toujours été très présents-  où elle est enseignée, la majeure partie des élèves sont

de nationalité états-unienne.

Etonnant ? Pas vraiment, comme je viens de le dire, l’école est née et s’est développée dans l’environnement des bases

des Etats-Unis… faisant parfois croire qu’il s’agit d’un art martial des Etats-Unis développé à Okinawa.

J’exagère, mais tout est tourné vers les Etats-Unis, même la blason de l’école a été fondé par un militaire  des Etats-Unis :

Arcenio Advincula (à gauche)

Image de prévisualisation YouTube

L’école est en fait du shurite, censé représenté ce qu’était le karate de Kyan, avec deux kata de la gôjû : Sanchin et Seeyunchin.

Le fondateur en action

Image de prévisualisation YouTube

En 1989;  l’école a été séparée entre  la lignée principale, dirigée par le fils Kichiro de Shimabukuro

Image de prévisualisation YouTube

Et la branche de  du gendre Uezu Angi de Shimabukuro Tatsuo

Image de prévisualisation YouTube

L’Isshin-ryû  étant traitée dans mon livre Karate et kobudô à la source, j’invite ceux qu’elle intéresse à le consulter pour plus d’informations

http://okinawacultureasie.fr/fr/librairie.php?product=5&name=karate-et-kobudo-br-a-la-source-br-les-arts-martiaux-okinawanais-maintenant

Pour  aller plus loin sur la culture okinawanaise et ses mondes voisins :

http://okinawacultureasie.fr/fr/librairie.php?product=1&name=un-clan-dokinawa-br-les-tamanaha-de-shuri

23 décembre 2016

[Avec du retard]

Classé sous arts martiaux — shichaara2013 @ 9 h 24 min

J’ai eu la chance de pouvoir interviewer Taira Yoshitala (né en 1943) de la Matsubayashi-ryû.

Le voici en action :

Image de prévisualisation YouTube

Taira est l’un des plus fidèles de Nagamine Shôshin. Après plusieurs décennies de

pratique, il devient un membre important de l’école, et au cours des années 2000

il accèda à sa direction.

Suite au décès de l’hériter Nagamine Takayoshi (le fils de Shôshin), il en devient

le président en 2012.

vlcsnap-2016-12-23-17h22m20s192

C’est un homme très sympathique, désireux de partager ses connaissances et d’agir  pour

la promotion de son école.

Cette interview paraîtra, si tout va bien, au cours du second semestre de l’année 2017,

dans le 5e volume des entretiens des maîtres okinawanaise de karate et de kobudô.

 

Et pour tout connaître du karate et des kobudô okinawanais :

http://okinawacultureasie.fr/fr/librairie.php?product=5&name=karate-et-kobudo-br-a-la-source-br-les-arts-martiaux-okinawanais-maintenant

Pour  aller plus loin sur la culture okinawanaise et ses mondes voisins :

http://okinawacultureasie.fr/fr/librairie.php?product=1&name=un-clan-dokinawa-br-les-tamanaha-de-shuri

6 décembre 2016

Okinawa kobudô

Classé sous arts martiaux,vidéos — shichaara2013 @ 11 h 19 min

Un peu de vidéos d’Okinawa kobudô pour commencer notre semaine

Tout d’abord Kinjô Ken.ichi, de l’Okinawa kenpô dans le lata Sakugawa nu kun

Image de prévisualisation YouTube

 

Puis Kanei Katsuyoshi, dans le kata de faucilles kama nu tii

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Et du tonfa par les cadres de la Fédération de kobudô d’Okinawa : tunkwaa ni

Image de prévisualisation YouTube

 

A chaque fois, les formes de corps sont différentes, le rythme aussi… mais tous viennent de Matayoshi Shinpô… alors qui a raison? Tous sans doute, ce qui donne un intérêt de plus au système.

Kanei était l’un des plus anciens disciples de Matayoshi (avec Takashi), Kinjô Ken.ichi est aussi l’un des plus brillants disiciples de Shinpô… mais il a appris plus tard.

Enfin, la Fédération de kobudô d’Okinawa propose des formes normées, un peu éloignées du Kôdôkan, mais qui sont toujours clairement des kobudô d’Okinawa.

 

Et heureuse Saint Nicolas…. si les Okinawanais pouvaient connaître cette fête… mais non, on leur a VENDU Noêl (enfin façon de parler) à la place… mais c’est un autre débat

 

 

Et pour tout connaître du karate et des kobudô okinawanais :

http://okinawacultureasie.fr/fr/librairie.php?product=5&name=karate-et-kobudo-br-a-la-source-br-les-arts-martiaux-okinawanais-maintenant

Pour  aller plus loin sur la culture okinawanaise et ses mondes voisins :

http://okinawacultureasie.fr/fr/librairie.php?product=1&name=un-clan-dokinawa-br-les-tamanaha-de-shuri

12345...9

Des voyants pas comme les a... |
Tips on how to improve your... |
Methods to increase your we... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | The right way to raise your...
| The best way to increase yo...
| Salazarfyzw