Shichaara2013

2 juin 2014

Ouille

Classé sous langue — shichaara2013 @ 23 h 26 min

Pour dire « aille », « ça fait mal », on dit aga‘ en okinawanais

28 mai 2014

NON !!

Classé sous langue — shichaara2013 @ 18 h 43 min

 

Pour former la forme négative d’un verbe , il faut conserver son radical, et ajouter AN :

Yumu : yum+an= yuman : ne pas lire

Ukiru : ukir+an= ukiran : ne pas se lever

Kachun : kak(il s’agit là d’une mutation morphologique car kun n’existe pas en okinawanais, mais le radicad kak, oui) +an : kakan : ne pas écrire.

Muchi : mut+an= mutan : ne pas tenir

 

L’okinawanais aimant les questions négatives, qui ont en fait un sens positive mais qui adoucisse l’énoncé, on utilise ces formes négative avec la particule i, pour inviter l’interlocuteur à faire quelque chose

yuman i : ne lis tu pas?

ukiran i : ne te lèves tu pas ?

Ces énoncés veulent en fait dire : lis cela, lève toi.

 

26 mai 2014

Une erreur?

Classé sous langue — shichaara2013 @ 19 h 50 min

 

Un lieu très connu d’Okinawa est son aquarium géant. Nommé Chura umi  » la belle mer » il acceuille des centaines de milliers de visiteurs par ans.

Mais, ce nom de chura umi est en fait une faute.

Quand un adjectif, car chura est un adjectif, en fait churasan 美さん, est placé devant un nom (fonction converbiale) le « n » final disparaît, et on ajoute « saru ». Le nom correct de ce lieu touristique devrait donc être Churasaru umi 美さる海.

Et dans une conversation, pour dire « c’est une belle mer, n’est-ce pas » on dirait

Churasaru umi yaibiin yaa 美さる海やいびいんや

 

 

21 mai 2014

Pour parler d’un château

Classé sous informations générales,langue — shichaara2013 @ 17 h 21 min

Avant que le Royaume des Ryûkyû ne soit unifié, soit vers le 16e siècle (voir le 8-5-2014 http://shichaara2013.unblog.fr/search/cycas), Okinawa comportait une multitude de fortifications gusuku.

Lorsqu’il n’y eut plus qu’un seul souverain à la tête d’un état unique, une de ces fortifications devint plus importante et prit la fonction de château.

chateau 2Ici le pavillon principale, où vivait le roi. Cliché prit avant la guerre

Il s’agit bien sûr du château de Shuri, nommé Shuri-jô en japonais. Mais en Okinawa on dit Sui gushiku 首里城 ou de façon commune U-gushiku « l’Auguste château » vu qu’il s’agissait de la demeure du roi et du centre du pays.

chateau Le même pavillon rénové

19 mai 2014

Une histoire de thème

Classé sous langue — shichaara2013 @ 20 h 12 min

Pour indiquer le thème de la phrase, l’okinawanais utilise la particule « ya » après le mot en question

 

Sanruu ya tiigwaa yarun : Sanruu fait du karate.

Mais souvent, quand il s’agit d’un nom commun, ya disparaît en étant englobé dans le nom qui précède

L’île est grande : Shimaa magisan (d’ordinaire on dit shima )

Les nuages sont nombreux : Kumoo ufusan (d’ordinaire on dit kumu)

 

 

 

 

 

 

 

13 mai 2014

Tu fais quoi?

Classé sous langue — shichaara2013 @ 8 h 34 min

 

En okinawanais,

Le pêcheur se dit umin chu  海人

L’accupuncteur : I針灸師

Le boucher  : shishi yaa 肉屋

Le vendeur de poisson tranché : sashimi yaa 刺身屋

Le marchant d’alcool : sakimacha 酒屋

Le maître d’école  shinshii 先生

L’artiste peintre : iikachi 絵描

Le calligraphe : jiikachi 字書

…. et le voleur : nusudu 盗人

 

12 mai 2014

Les habits

Classé sous informations générales,langue — shichaara2013 @ 11 h 42 min

En okinawanais un kimono pongé se dit chimugi 紬. Un habit avec des motifs se dira iichirii 絣.

Mais ce sont les kimonos teints selon le principe bingata 紅型 qui incarnent la culture vestimentaire d’Okinawa.

beni différents  coloris de teiture.

 

beni1  un habit vu de face

 

9 mai 2014

Etre et ne pas être

Classé sous langue — shichaara2013 @ 5 h 09 min

 

Yaibiin se place en fin d’énoncé, après un nom, un adjectif et d’autres expressions. Il exprime la politesse, permet d’adoucir un phrase, surtout lorsque l’on parle avec uns personne à qui l’on doit le respect ou tout simplement avec qui on n’est pas proche.

A la forme négative, il faut supprimer le y de Yaibiin, il reste donc aibiIN, à qui il faut encore supprimer le   »in ».

Il reste donc aibi, auquel on ajoute   « ran » qui exprime la négation.  On a donc aibiran.

 

+Pour les noms cela donne, à la forme affirmative :

C’est un livre : sumuchi yaibiin

C’est une bulle : aa yaibiin.

+La forme negative serait

Sumuchi ya aibiran : ce n’est pas un livre

Aa ya abiran : ce n’est pas une bulle

 

Pour les adjectifs de type yassan, maasan, on supprime le N et et ajoute ibiin, soit la fin de yaIBIIN.

C’est peu cher : yassa ibiin

C’est bon : maasa ibiin

La forme négative des adjectifs  se forme non pas sur ibiin-yaibinn, mais sur le radical de l’adjectif… ce que nous verrons prochainement

 

8 mai 2014

Combien?

Classé sous langue — shichaara2013 @ 12 h 24 min

Pour demander le prix d’un  objet au magasin on dit

Kuree chassa yaibii ga ; Combien ça coûte?   (vu le 23-02-2014)

Le commerçant nous dit alors : Uree san zen yen yaibin

 

On est libre alors de répondre :

Takai biin yaa : c’est cher dîtes donc   ou    Yassa ibiin ya : Ha, c’est pas cher.

Demain, nous verrons la morphologie et la conjugaison  du  mot   »yaibin’

23 avril 2014

Vas-y

Classé sous langue — shichaara2013 @ 8 h 46 min

Pour galvaniser quelqu’un, on dit en okinawanais chibari yoo.

Cette expression peut se traduire par du courage, accroche-toi, vas-y.

dans chibari yoo;  +yoo exprime l’ordre.

on a ainsi  hamari yoo : travaille de ton mieux

haneeka shi yoo : fais le bien

makashi yoo : gagne

 

 

123456

Des voyants pas comme les a... |
Tips on how to improve your... |
Methods to increase your we... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | The right way to raise your...
| The best way to increase yo...
| Salazarfyzw