Shichaara2013

23 mars 2015

On peut être savant mais rustre

Classé sous proverbe — shichaara2013 @ 8 h 54 min

Shimee shicchi,  munuu shiran   « l’encre est connue, mais pas les choses »

Ce dicton veut dire que bien que l’on ait de l’instruction, on peut ignorer les choses les plus élémentaires liées au bon sens telles que la politesse.

 

 

10 mars 2015

Ca finit toujours par se savoir

Classé sous proverbe — shichaara2013 @ 3 h 59 min

Pour déjà finir la semaine, je vous propose un proverbe :

Yaanaree du fukanere « les usages de la maison se voient »

Ce dicton veut dire qu’il faut se tenir de la même façon chez soi qu’en dehors, car les mauvaises manières, que l’on a tendance à avoir en privé, apparaissent aussi en public.

 

Avec ces mots, on comprend l’importance de l’éducation au sein des familles de jadis. Il fallait être autant exemplaire à la maison que dans la rue.

 

Pour des raisons personnelles, je ne pourrais écrire un article pour le site okinawacultureasie, il n’y aura donc pas d’ajout ce week-end.

Pour  aller plus loin sur la culture okinawanaise et ses mondes voisins :

http://okinawacultureasie.fr/fr/culture-d-asie-et-d-okinawa.php

1 mars 2015

en guise dejoyau

Classé sous proverbe — shichaara2013 @ 3 h 48 min

Pour commencer cette semaine,

Nuchi du takara : » La vie, c’est un trésor » que l’on peut traduire par

L’existence  est précieuse

Comme toutes les choses de valeur, la vie doit être protégée, bien utilisée et surtout ne pas être gâchée. C’est ce que nous enseigne les Okinawanais.

10 novembre 2014

Vieillir en restant jeune

Classé sous proverbe — shichaara2013 @ 8 h 01 min

Chimu ya wakasa machi, tusee widumai « Coeur à Wakasa, âge à Uetomari

En okinawanais  le haut se dit « wi », tout comme le fait de vieillir. Etre jeune se dit wakasa(n), qui est aussi  le nom d’un quatier de Naha : Wakasa. Il y a donc un double jeu de mot : wakasa machi renvoie au quartier de Wakasa et au quartier de la jeunesse, tandis  que wi renvoie  à la partie haute du quartier de Tomari  et au fait de vieillir.

Ce proverbe veut tout simplement dire que même si l’on prend de l’âge, il faut garder un esprit jeune.

 

Pour  aller plus loin sur la culture okinawanaise et ses mondes voisins :

http://okinawacultureasie.fr/fr/culture-d-asie-et-d-okinawa.php

30 septembre 2014

Etre aveugle…. pour ce qui est près

Classé sous proverbe — shichaara2013 @ 8 h 16 min

A Okinawa, pour parler d’une chose tellement évidente qu’on n’y prête pas attention , on dit :

Kirama ya miyuushi ga,  machigee miran, littéralement : Voir les îles Kerama, mais ne pas voir ses cils.

 

Les îles Kerama sont assez loin de l’île principale; environ 40km depuis Naha. Néanmoins, on les distingue assez bien. Par contre, il est difficile, voire impossible de voir ses propres cils.

Autrement-dit, c’est ce qui est le plus proche de nous, le plus évident, qui passe souvent inaperçu.

 

 

27 août 2014

Système D

Classé sous proverbe — shichaara2013 @ 10 h 29 min

Je reprends la serie des proverbes.

Iibuu sa ni taman chiyun : Pêcher un taman (poisson de bonne taille assez recherché à Okinawa) avec un iibuu (petit poisson inmangeable).

Autrement dit, avec un petit appât, on peut attraper un beau et gros poisson. Le sens de ce proverbe nous apprend à utiliser ce qu’il a de plus proche et de plus économique pour obtenir un résultat plus que satisfaisant.

 

En ces temps de crise, il s’agit là de paroles d’or

22 juin 2014

Sous le nez

Classé sous proverbe — shichaara2013 @ 20 h 03 min

Kweefuu ya mii nu mee kara acchin wakaran : « il n’est pas besoin de marcher plus loin que là où se posent les yeux pour avoir le bienfait d’un repas »

Ce qui veut dire,

il n’est pas besoin d’aller bien loin pour trouver le bonheur

13 mars 2014

Quand tout s’éffondre

Classé sous proverbe — shichaara2013 @ 7 h 14 min

 

Nnatuguchi ni chooti funi wayun   港口に来てぃ 船壊ゆん

« Lorsqu’on arrive au port, le bâteau se brise »

 

Ce proverbe signifie en fait que c’est une fois que les périples les plus terribles ont été franchis que le navire sombre en arrivant au port.

Autrement-dit, on utilise ce proverbe pour désigner un échec alors qu’il ne restait presque plus rien à accomplir pour connaître le succès.

 

Les Okinawanais sont des personnes accueillantes et optimistes. Mais ils ont également beaucoup souffert et souvent connu des revers cuisants dans leur quête de bonheur et de liberté.

Ce proverbe exprime bien leurs douleurs passées (et présentes malheureusement, mais moins visibles).

3 mars 2014

Un radis et l’été

Classé sous proverbe — shichaara2013 @ 2 h 42 min

Deekuniya ‘Njirii  isaa iran (« quand il y a un daikon, il n’y a pas besoin de médecin)

Pour comprendre ce proverbe, il faut savoir que le daikon (gros radis blanc) se recolte  à la fin de l’été, vers la fin du mois de septembre.

daikon-743261

 

Or, autrefois, l’été était une période où en plus de la chaleur humide pénible pour certains organismes, il y avait des typhons destructeurs.  On comptait aussi de nombreuses maladies contagieuses  .

Passer donc l’été était en soi un exploit, et  si vers le mois d’octobre l’on était encore vivant où tout simplement en bonne santé,   on  savourait encore plus la fraicheur d’un radis blanc.

23 février 2014

L’ouverture du coeur

Classé sous proverbe — shichaara2013 @ 10 h 14 min

 

On entend souvent ce proverbe à Okinawa :

Ichiribaa choodee  « Frères dès la première rencontre »

Ce proverbe siginifie que lorsqu’un Okinawanais rencontre une autre personnes, dès la prise de contact, il l’accepte et le considère comme un frère.

 

Des voyants pas comme les a... |
Tips on how to improve your... |
Methods to increase your we... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | The right way to raise your...
| The best way to increase yo...
| Salazarfyzw