Shichaara2013

29 octobre 2013

Okinawanais ou dialecte okinawanais du japonais standard?

Classé sous langue — shichaara2013 @ 15 h 45 min

 

On entend souvent, et ce même de la bouche des Okinawanais, sans parler des Japonais lambda, que la langue d’Okinawa est un dialecte hôgen du japonais.

Or, il est indéniable qu’il s’agit de deux langues distinctes, au même titre que le français et l’italien, par exemple. Comme ces deux langues, elles font partie de la même famille, à savoir les langues japoniques et comportent des langues ou dialectes : dialecte du Kansai pour le japonais ou dialecte de Shuri pour l’okinawanais.

Mais la diminution progressive des locuteurs de cette langue, l’intérêt de la jeunesse d’Okinawa pour tout sauf la langue de leurs grands-parents, font qu’elle n’est plus parlée à l’heure actuelle, et que les rares termes que l’on entend à la télévision sont une sorte de bouillie de japonais et d’okinawanais, où les termes de ce dernier sont mal prononcés et sa grammaire ignorée.

L’okinawanais, en tant que symbole de la culture okinawanaise, est menacé. Et ce n’est pas en en faisant un dialecte sans fond ni forme du japonais que l’on pourra le sauver.

Jetons un oeil sur ce tableau pour comprendre ce qu’il en est au juste:

français

je- moi

chanter

poisson

bien

okinawanais standard

wan

utayun

 ’iyu

yutasan

japonais standard

watashi (ware en japonais ancien)

utau

uo

yoi

28 octobre 2013

Le retour du Roi?

Classé sous info du jour — shichaara2013 @ 10 h 15 min

Le quotidien Ryûkyû shinpô nous informe qu’hier avait lieu au coeur de Naha la reconstitution de la parade du roi et de la reine du Royaume des Ryûkyû. A l’intérieur d’un palanquin U-Chuui, ils se déplaçaient ainsi dans le royaume, portés par leurs serviteurs, en fait des gens de la cour, et non pas de simples roturiers comme l’étaient  parfois les serviteurs en l’Europe. Il fallait avoir le sang bleu pour porter le roi!

Le retour du Roi? dans info du jour cortege

 

 

 

 

 

(@Ryûkyû shinpô)

 

Les manifestations de ce type, mettant en scène la grandeur du royaume de jadis ne sont pas rares à Okinawa, surtout sur son île principale, siège d’autrefois du gouvernment royal,  le continent en quelque sorte.

Les fins touristiques sont évidentes, mais elles permettent aussi aux locaux de savoir ce qu’était leur culture, il y a plus de 150 ans de cela.

 

 

 

27 octobre 2013

L’Ile de Kudaka

Classé sous images — shichaara2013 @ 10 h 45 min
L'Ile de Kudaka dans images dsc003351

Côte Pacifique de l’Ile de Kudaka

 

 

L’Ile de Kudaka est située au sud-est de l’île principale d’Okinawa. Elle est nommée  l’île sacrée car les dieux fondateurs d’Okinawa y seraient descendus pour y apporter les germes de la civilisation que sont les céréales.

Comme toutes les autres îles d’Okinawa, elle est entourée d’un récif corallien, visible à marée basse comme sur cette image sous sa forme rocheuse.

 

Un blog de plus sur Okinawa???

Classé sous informations générales — shichaara2013 @ 9 h 25 min

Un blog de plus sur Okinawa??? dans informations générales dsc00310-300x225

 

Qu’on le veuille ou non, Okinawa est devenu un  lieu important de la société japonaise….. toujours fort méconnu en France!

On trouve des blogs qui en parlent comme s’il était un supermarché du karaté, d’autres qui nous le montrent comme un lieu de vacances paradisiaque.

Ce blog a pour vocation de donner, jour après jour, un reflet de ce qu’est Okinawa à l’heure actuelle, hors de clichés pour vacanciers et adeptes du karaté.

 

Commençons d’abord par expliquer le sens de ce blog : Shichaara est un lieu dit de Shuri; l’ancienne capitale du Royaume des Ryûkyû jusqu’à ce qu’il devienne le département d’Okinawa du Japon en 1879. Shichaara signifie la plaine d’en bas en okinawanais, car en effet cette étendue est située dans une vallée, avec le château de Shuri qui la domine quelques centaines de mètres plus loin.

En cet endroit, les gens vivent encore dans une relative communauté, dans une verdure centenaire, comme lorsque leurs grands-parents cultivaient les champs et fabriquaient du tôfu.

Les grues blanches s’abreuvent dans le ruisseau qui y coule depuis des siècles et qui conduit à une grotte où nichent des chauves-souris roussettes.

Pas de touristes perdus, regrettant d’avoir à affronter des rayons de soleil ardents mais cherchant à tout prix une paisibilité qu’ils n’ont plus dans leurs mégalopoles japonaises….Ni de militaires des Etats-Unis à la recherche d’un bar ou d’un mauvais coup. Non, juste des palmiers et des bois-l’évêque, avec des faucons qui survolent cette vallée.

Dans ce blog, on  trouvera des informations, des unes de la presse locale. Des points historiques, des informations sur la culture d’Okinawa, à commencer par sa langue.

 

 

Mots-clés : ,
1...7172737475

Des voyants pas comme les a... |
Tips on how to improve your... |
Methods to increase your we... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | The right way to raise your...
| The best way to increase yo...
| Salazarfyzw